Questions et informations

Vous trouverez ici toutes sortes de questions fréquements posées au sujet de l'allaitement maternel et leurs réponses. Également, nous vous donnons accès à de l'information pertinente qui peut vous aider dans l'allaitement de votre-vos enfant-s.

Informations

Courbes de croissance des bébés allaités +

Les nouvelles normes OMS (Organisation mondiale de la Santé) de croissance de l'enfant montrent comment l'enfant doit grandir. Pour la première fois, elles indiquent que, lorsque les conditions sont optimales au début de la vie, des enfants nés dans différentes régions du monde peuvent grandir et se développer pour atteindre la même gamme de taille et de poids pour un âge donné.

 

Courbes de croissance pour bébés allaités:

Filles - bébé allaité de la naissance à 6 mois - Garçons

Filles - bébé allaité de la naissance à 2 ans - Garçons

Filles - bébé allaité de la naissance à 5 ans - Garçons

Pour plus d'informations, voir les normes de croissance de l'enfant .

Tableau comparatif de la composition du lait maternel +

De nombreux éléments contenus dans le lait maternel ne sont pas présents dans les préparations commerciales. Ce tableau permet d’en comparer les compositions en un coup d’œil.

Télécharger : Tableau comparatif de la composition du lait maternel

 

Source: White Memorial Hospital of California et Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans (2006)

Brochures: L'allaitement c'est tout naturel ! +

Brochure sur l'allaitement produite dans le cadre de la Semaine mondiale de l'allaitement par la Direction de la santé publique de Montréal et le Comité régional en allaitement de cette région, en partenariat avec le Ministère de la santé du Québec.

Conçues pour aider les parents dans cette démarche naturelle, le document présente différents trucs et techniques pour l'allaitement, pour l'alimentation de la mère et pour savoir prendre soin de vous durant cette période. Reconnu comme le mode d'alimentation par excellence pour tous les nourrissons, l'allaitement comporte des avantages importants pour le bébé et pour la mère.

Télécharger : Brochure: L'allaitement c'est tout naturel ! Édition 2009

Télécharger : Brochure: L'allaitement c'est tout naturel ! Édition 2008

Télécharger : Brochure: L'allaitement c'est tout naturel ! Édition 2007

Télécharger : Brochure: L'allaitement c'est tout naturel ! Édition 2006

[English] Breast-feeding: What Could Be more Natural ! +

This breast-feeding guide was produced under the framework of World Breast-feeding Week for 2006 by the Direction de la santé publique of Montréal and the Montreal Breastfeeding Comitee. Designed to help parents with this natural process, this document presents a variety of tips and techniques related to breast-feeding, diet for the mother, and taking care of yourself while you use the method. Breast-feeding, which has been recognized as the best type of feeding for all infants, also has significant advantages for both baby and mother.

Télécharger : [English] Breast-feeding: What Could Be more Natural !

L'assouplissement par contre-pression +

Lorsqu’une mère reçoit plusieurs perfusions pernatales, elle risque d’avoir un oedème au niveau subaréolaire, qui déformera le mamelon et nuira à la prise du sein. Pour faciliter la prise du sein, l’assouplissement par contre-pression (ACP)  permet par une légère pression positive d’assouplir une région de l’aréole à la base du mamelon, déplaçant temporairement une partie de l’enflure vers l’arrière et le haut du sein. L’utilisation proactive de l’ACP ne cause pas de dommage et peut faciliter le transfert du lait, réduire les blessures et aider à soulager l’engorgement.

Parfois l’expression du lait avec un tire-lait peut attirer l’œdème dans la région qui entoure le mamelon. Dans ce cas, ni le bébé, ni l’expression avec les doigts, ni le tire-lait ne pourront retirer le lait efficacement.

Il est recommandé d’effectuer l’ACP avant la mise au sein, tant que cela sera nécessaire. La mère peut le faire elle-même ou avoir de l’aide.

·Plus l’aréole sera ferme et enflée et plus cela prendra de temps pour assouplir ;

·En cas d’œdème sévère, si la mère est couchée sur le dos, cela retardera le retour de l’enflure et le bébé aura plus de temps pour s’attacher ;

·La pression doit être stable, douce mais ferme et directement appliqué à la base du mamelon ;

·Il ne devrait pas y avoir de douleur. Éviter l’inconfort en appliquant moins de pression pendant de plus longues périodes ;

·Appui contre la cage thoracique pendant 60 secondes ou plus – 10 à 20 minutes, même plus peuvent être nécessaire ;

·Faire un ou des choix de combinaison d’ACP. Il s’agit de trouver la combinaison qui est la plus efficace ; 

·Après l’ACP, une expression manuelle permet d’assouplir davantage l’aréole ;

·Un espace spécial pour le  menton peut être créé et permettre une prise du sein plus profonde.

Avantages

·Stimuler les nerfs sous l’aréole déclenche le réflexe d’éjection ;

·Le surplus de liquide sera temporairement diriger vers le drainage lymphatique naturel ;

·Déplacer le lait vers l’arrière réduit l’inconfort à la mise au sein et facilite le transfert du lait ;

·L’élasticité procurée permet l’étirement du mamelon et une bonne réponse à l’ondulation de la langue.

 

Voir démarches sur ce schéma  « Assouplissement aréolaire »

Référence : Traité de l’Allaitement Maternel – format de poche / 2006 / Ligue La Leche

Aide-mémoire pour les mères qui allaitent +

Aide-mémoire pour les mères qui allaitent (cliquez ici pour agrandir)

Ce guide peut être téléchargé à l'adresse suivante: www.msss.gouv.qc.ca/allaitement

Source: Mieux-Vivre 2013 p. 377 / Santé et services sociaux Québec

La consommation d'alcool pendant l'allaitement +

Le lait maternel est vraiment l’aliment idéal pour nourrir votre bébé. D’ailleurs, l’allaitement au sein est meilleur que l’allaitement au biberon pour la santé du nourrisson et celle de la mère. Cette fiche d’information destinée aux professionnels de la santé contient des renseignements importants sur les façons de réduire les conséquences négatives potentielles de la consommation d’alcool, tout en continuant à encourager l’allaitement maternel.

Tableau: La consommation d'alcool pendant l'allaitement 
 
Source: © Le médecin de famille canadien 2002; vol. 48, p. 39-41.

Tableau du temps de conservation du lait maternel +

Papa ne donne pas le sein? Tant mieux! - Par Ingrid Bayot +

Chers futurs ou jeunes pères, vous ne pouvez allaiter, et tant mieux.
Lorsque vous baignez, bercez ou pouponnez votre enfant, vous ne le faites pas de la même manière que votre conjointe et tant mieux.
Votre enfant n’a pas besoin de deux mères.
 
Cliquez ici pour lire l'article complet.
 
Article de Ingrid Bayot. Papa ne donne pas le sein ? Tant mieux !

Code international de commercialisation des substituts du lait maternel +

Site sur l'allaitement de jumeaux +

Voici un site internet de France intéressant parlant sur l'allaitement de jumeaux: http://www.allaitement-jumeaux.com/

Allaiter un bébé, mais surtout allaiter en particulier des jumeaux, redevient plus facile avec ce site, notre association, les membres de son équipe, ses dossiers thématiques, ses réponses personnalisées, et nos plateformes d'échange.

 

Site européen consacré à l'allaitement maternel +

Voici le lien du site en question: http://www.info-allaitement.org/

 

Association Québécoise des Consultantes en lactation diplômées de l'IBLCE +

Professionnels de l'allaitement. Pour les femmes qui ont des problèmes d'allaitement particuliers ou difficiles à résoudre. Coût associé aux consultations et cliniques publiques, voir leur répertoire. 514-990-0262

Carnet de chèques "Cadeaux de Naissance" - Ingrid Bayot +

Bonjour,  

Il me fait plaisir de vous offrir un Carnet de cheques  "Cadeaux de Naissance".

Les nouveaux parents ont besoin du  soutien et de l'aide concrète  de leur communauté. 

Ils decouvrent leur nouveau-né, l’accueillent, le portent, répondent à ses besoins. 

Leur disponibilité dépend entre autres du support et des encouragements de leurs proches.

Le Carnet est un outil parmi d'autres pour rendre la demande d'aide  amusante, interactive et adaptée à chaque famille.

Celui ou celle qui donne, donne aussi de son temps,de son coeur, en toute simplicite.

Je vous présente 2 pages des 10 qui le constituent : des idees, des dessins, de l'humour.

Je vous invite à télécharger gratuitement le pdf du Carnet sur mon site

http://www.ingridbayot.com/matriel-pdagogique/ 

rubrique "materiel pedagogique" Vous pouvez le photocopier et l'offrir aux futurs et nouveaux parents que vous accompagnez.

Bien cordialement,

Ingrid Bayot,  Formations en périnatalité, parentalité et allaitement

http://www.ingridbayot.com/

Consensus sur l'utilisation du Dompéridone pour soutenir la lactation +

Consensus sur l'utilisation du Dompéridone pour soutenir la lactation

Ce guide pour maximiser la production du lait maternel est le résultat de l'expérience personnelle de Lenore en matière de lactation induite. En 1999, elle se mit en frais de trouver méthode pour établir sa production de lait maternel pour son fils qui allait naître d'une mère porteuse. Lenore prit contact avec Dr Newman dès qu'elle apprit que son fils était en route, et ensemble ils entreprirent un voyage qui permit à Lenore d'allaiter avec succès son fils, qui naquit deux mois avant terme, et ce, à compter du deuxième jour de vie. Avec l'aide du Dr Newman, elle put obtenir sans grossesse, chose extraordinaire, 32oz. (environ 900 ml) de lait par jour.

Suite dans le fichier ici

Frénotomie - Directeur de santé publique de Montréal +

La frénotomie est une intervention simple et sécuritaire démontrant dans la littérature de très faibles taux de complication. En gardant continuellement en tête le bien-être du nourrisson et de la mère, la DSP considère que la frénotomie est une pratique qui peut être efficace pour améliorer l’expérience de l’allaitement.

Cliquez ici pour lire le document complet

Source: www.dsp.santemontreal.qc.ca

Questions

1. J'ai des allergies saisonnières... Est-ce que je peux prendre un antihistaminique ou un médicament du même type pendant que j'allaite? +

Les médicaments antihistaminiques font souvent diminuer la production lactée (ainsi que la pseudoéphédrine contenue dans certains décongestionnants). Donc même s'ils sont sans dangers (pris par la mère) pour le bébé allaité, ils ne sont pas recommandés en période d'allaitement pour leur effet négatif sur la production lactée (ref. Dr Jack Newman). Certains spécialistes en allaitement recommandent plutôt aux mères allaitantes qui ont ce problème de santé d'employer un décongestionnant nasal, et des gouttes antihistaminiques pour les yeux. Certains produits vendus sous ordonnance sont plus efficaces que les produits vendus sans ordonnance. Informez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien, des alternatives existent.

2. J'ai un virus de grippe ou de gastroentérite, est-ce dangereux pour mon bébé de continuer de l'allaiter? +

Non, de toute façon, les virus se transmettent alors que les gens qui en sont affectés n'ont pas encore de symptômes. Si vous aviez à transmettre l'infection à votre bébé, cela a déjà été fait au moment de la contamination alors que vous n'aviez pas de symptômes. En allaitant, vous transmettez des anticorps spécifiques à votre bébé que vous produisez afin de vous défendre contre ce virus. Il est donc préférable d'allaiter! Vous protégez votre enfant en l'allaitant. 

3. Mon bébé a une gastroentérite, est-ce que je peux continuer de l'allaiter? +

Oui, bien sûr! Il n'y a aucune raison de ne pas l'allaiter. L'allaitement maternel lui procure de précieux anticorps pour se défendre contre les bactéries et les virus, et cela le réconfortera en cette période difficile. De plus, il boira plus (le lait maternel goûte meilleur que les solutions de réhydratation), ce qui est important pour éviter la déshydratation. Les professionnels de la santé conseillent souvent de ne pas donner de produits laitiers aux bébés qui ont des gastroentérites, mais on ne considère pas le lait maternel comme un "produit laitier". Il serait néfaste pour sa santé de stopper l'allaitement à cause d'une gastroentérite. Donc continuez de l'allaiter et surveillez son hydratation (nombre de couches mouillées/24h), la fièvre, et son état d'éveil. N'hésitez pas à consulter un médecin au besoin.

4. J'ai un souper de prévu avec des amis, est-ce que je peux boire un verre de vin ou un petit verre d'apéritif? +

Oui...! Prendre un verre de vin ou d’alcool à l’occasion est possible lorsqu’on allaite. Si une mère boit un verre de vin pendant, après la tétée ou durant le repas, l'alcool prendra environ 30 à 60 minutes avant d’être dans son lait. Le taux d’alcool alors présent sera le même que dans son sang. Cela prendra ensuite de 2 à 3 heures pour être éliminé. Pour faire plus simple, en principe si la mère peut conduire, elle serait en mesure de nourrir son bébé (0,08%). Vous pouvez donc vous permettre de boire un verre de vin à l’occasion.

Il est important de noter, bien que le bébé reçoive une infime portion d’alcool bu par sa mère, il l’éliminera plus lentement qu’un adulte et il est plus sensible à ces effets. Lors de consommation occasionnelle (2 consommations ou moins par semaine), les avantages de l’allaitement sont plus grands que les risques y étant associés.   

Si vous prévoyez une soirée festive et prenez plusieurs consommations, vous pouvez offrir du lait préalablement exprimé  pour le nourrir d’ici à ce que l’alcool soit éliminé. Nous vous suggérons d’exprimer votre lait si vous êtes inconfortable ou engorgée, de le jeter et de prévoir quelqu’un pour prendre soin du bébé si votre état de vigilance en est affecté. Vous pouvez consulter si nécessaire le tableau: La consommation d'alcool pendant l'allaitement pour évaluer le temps qu’il faut pour éliminer l’alcool.

Source :
Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans 2013 – Guide pratique pour les mères et les pères / INSPQ 

© Le médecin de famille canadien 2002; vol. 48, p. 39-41

5. Est-ce que je peux prendre la pilule contraceptive en allaitant? +

Il faut éviter complètement la pilule qui contient des œstrogènes. Le seul contraceptif oral pouvant être compatible avec l'allaitement est la minipilule contenant seulement de la progestérone (Micronor). L’INSPQ recommande d’attendre 6 semaines après l'accouchement avant de commencer à la prendre afin d’éviter une baisse de production. Pour certaines mères, ce type de pilule fait quand même baisser la production lactée. Il faut donc qu’elles soient attentives aux signes en observant les réactions du nourrisson pendant 2 semaines. Si votre production lactée diminue, il serait alors préférable de cesser de la prendre si vous voulez continuer d'allaiter votre enfant et choisir un autre moyen contraceptif - le condom par exemple.

6. J'ai un piercing au mamelon. Est-ce que je peux allaiter? +

Oui, mais il faut enlever le bijou pendant les tétées...! Il y a des risques d'étouffement pour le bébé si le bijou est laissé en place. Donc, n'oubliez pas de l'enlever..!

7. Est-ce que je peux aller me faire bronzer au salon de bronzage pendant l'allaitement? +

Oui, mais n'appliquez PAS de crèmes sur vos seins. La peau est perméable et les produits chimiques pourraient se retrouver dans votre lait. L'exposition au soleil en général permet une plus grande sécrétion de vitamine D. Veillez toutefois à ne pas en abuser.

8. J'ai de petits seins, aurais-je assez de lait? +

OUI ! Il est assez rare qu'une femme ne produise pas de lait. Une chose est certaine, la taille des seins n'a absolument rien à voir avec la production de lait ! Plus le bébé tètera efficacement et mieux le lait passera au bébé. Plus le bébé va chercher le lait dans le sein et plus la mère en produira, il est très rare qu'une femme n'ait pas assez de lait pour nourrir exclusivement son enfant. C’est la capacité de stockage qui varie d’une mère à l’autre qui aura un impact sur le nombre de boires par jour. Si la capacité de stockage est faible, le bébé devra boire plus souvent tout simplement.

9. Lorsqu'on allaite, peut-on manger de tous les aliments? +

OUI ! Il y a eu une époque où les femmes devaient éviter de manger de l'ail, du chou, du brocoli, quoi d'autre encore... Lors de la gestation, le bébé apprend a goûté. Les aliments que l'on mange nuancent le goût du lait maternel et c'est ce qui est merveilleux. Le lait maternel a un goût qui varie et il est un aliment vivant. Vous pouvez manger de tout, en quantité raisonnable. Évitez les excès. Vous pouvez aussi prendre trois tasses de café par jour (toute portion de caféine confondue : chocolat, cola, thé noir). Si vous le désirez, vous pouvez aussi boire un verre d'alcool à l'occasion, lors d'un repas par exemple. Si vous remarquez fréquemment que votre bébé est inconfortable, il est recommandé de consulter une personne compétente en allaitement. Parlez-en à une marraine d'allaitement qui vous dirigera vers les ressources appropriées.

10. Quand on allaite, peut-on prendre des médicaments? +

OUI, PLUSIEURS ! Tout dépend du médicament, mais la plupart sont compatibles avec l'allaitement ! Ne vous fiez pas à la notice indiquée sur le flacon ou la boîte, ni à l'information contenue dans le grand livre officiel des médicaments (CPS). Demandez plutôt à votre pharmacien de contacter la ligne d'information IMAGE de l'Hôpital Ste-Justine, qui se spécialise dans ce domaine (médicaments versus grossesse ou allaitement). Vous pouvez aussi contacter un(e) professionnel(le) de la santé, qui pourra s'informer auprès de la ligne IMAGE ou consulter l'ouvrage spécialisé du pharmacologue américain Thomas Hale, Medications' and Mothers' Milk.

11. Puis-je allaiter même si je fume? +

OUI ! Le bébé qui est dans un environnement fumeur sera plus en santé s'il est allaité que s'il ne l'est pas. Il est toutefois suggéré de fumer moins de 15 cigarettes par jour, mais si la mère fume plus de cela, les avantages du lait maternel pour le bébé sont TOUJOURS plus nombreux que les désavantages du tabagisme de la mère.

12. J'ai les mamelons plats, invaginés ou ombiliqués, est-ce que je peux allaiter? +

OUI ! Le bébé ne tète pas uniquement le mamelon ; il prend une bonne partie du sein également. Une " bonne bouchée " comme on dit dans le jargon de l'allaitement. Lorsque le bébé prend le mamelon et une bonne partie du sein en bouche, que ses lèvres sont bien révulsées et que sa langue est placée SOUS le mamelon, il comprime ainsi les canaux lactifères. Il n'est pas indispensable que le mamelon ressorte, bien que la prise du sein puisse parfois être plus difficile. Certains bébés se débrouilleront bien même si leur mère a les mamelons invaginés, ombiliqués ou plats. Pour les mères qui ont un peu de difficultés, il est recommandé de consulter une personne compétente en allaitement car avec de l'information et du soutien, quelques semaines d'entraînement et de la patience lors des mises au sein, tout rentre généralement dans l'ordre. Parlez-en à une marraine d'allaitement qui vous dirigera vers les ressources appropriées.

13. Est-il possible d'allaiter des jumeaux? +

OUI ! Comme la production lactée de la maman répond à la loi de l'offre et de la demande (plus le bébé demande et boit du lait, plus maman en produit), il est possible d'allaiter exclusivement des jumeaux, sans avoir recours aux préparations commerciales. Lorsque l'allaitement se passe bien et qu'il est bien installé, il est même plus facile et rapide d'allaiter des jumeaux que de donner des biberons de lait artificiel. Bien entendu, pour les premiers temps, la maman passera une bonne partie de son temps à faire boire ses bébés, mais ces tétées seront également des moments de repos pour elle.

Visiter notre groupe Nourri-Source Jumeaux APJTM pour avoir plus d'informations.

14. Si le bébé saute des tétées, le lait maternel peut-il avoir ' tourné ' et ne plus être bon? +

NON ! Le lait maternel se régénère et se produit constamment, et il ne stagne pas dans le sein en attendant d'être bu. 

15. Est-ce que je peux allaiter après avoir fait du sport? +

OUI ! Il n’y a aucun problème d’allaiter après avoir fait un exercice physique exigeant. Il est cependant recommandé de bien s’alimenter et de bien s’hydrater.

16. L'été, lorsqu'il fait chaud, dois-je donner de l'eau à mon bébé allaité exclusivement? +

NON ! Comme le lait maternel est composé à 87,5 % d’eau, il répond à tous les besoins du bébé, dont celui de s'hydrater correctement.

17. Si je tire mon lait, je saurai exactement combien j'en produis...? +

NON ! La quantité de lait exprimée est très relative. L'expression du lait maternel n'est pas nécessairement facile pour toutes les femmes lors des premiers essais, et un bébé arrive à téter bien plus de lait qu'on peut arriver à en exprimer avec un tire-lait. La quantité de lait exprimée n'est donc pas un indicateur fidèle de la production lactée.

18. Si une femme allaite, elle risque d'avoir les seins tombant plus tard, contrairement à si elle n'allaite pas...? +

NON ! Ce n'est pas l'allaitement qui fait tomber les seins (ptôse mammaire)... En fait, dès la grossesse le volume des seins augmente considérablement, et c'est à ce moment-là que les seins risquent de subir " l'effet de la gravité " le plus sérieusement. Il importe donc de porter un bon soutien-gorge pendant la grossesse. En période d'allaitement, les seins augmentent de volume au moment la montée laiteuse qui se produit généralement entre le 3e et le 6e jour de vie du bébé.

19. Si une mère allaite, est-elle plus souvent confinée à la maison? +

NON ! Bien que le bébé allaité ait besoin de téter fréquemment au début, on peut très bien sortir avec lui et rendre visite à nos parents et amis. Un bébé allaité s’emmène facilement partout, que ce soit au centre commercial, en pique-nique, chez des amis, même certains cinémas offrent des séances familiales avec un niveau sonore réduit et la lumière tamisée ; avec un bébé allaité, il suffit d'amener quelques couches et un pyjama ! Vos parents et amis trouveront l'allaitement maternel fort pratique et seront heureux de votre participation aux activités sociales.

Une mère peut aussi sortir sans le bébé entre deux tétées, ou bien exprimer son lait si elle doit s'absenter un peu plus longtemps. Le lait exprimé peut alors être donné à la tasse ou au gobelet lorsqu’il sera plus vieux, par le papa ou une autre personne qui garde l'enfant. Il est recommandé d'éviter le biberon pour les 4-6 premières semaines, et de faire preuve de prudence s'il est utilisé après cette période, le bébé pouvant moins bien téter au sein par la suite, ou même le refuser. La tasse («cup») et le gobelet sont des moyens simples et sans risque pour donner le lait au bébé en l'absence de la maman.

20. Est-ce que je devrai absolument sevrer mon enfant si je recommence à travailler? +

NON ! Si vous le désirez, vous pouvez poursuivre un allaitement complet ou mixte lors du retour au travail, avec un peu de planification. Vous pourrez allaiter au sein lorsque vous serez avec bébé (matin, soirée, nuit, tout le week-end, etc.). Selon l'âge du bébé, vous pouvez aussi choisir de donner de la préparation commerciale pour nourrisson lorsque vous êtes au travail, ou tout simplement d'autres aliments s'il a environ 6 mois et qu'il a commencé à manger. Certaines mères planifient également le retour au travail en congelant de bonnes quantités de lait maternel qu'elles ont exprimé à l'avance. Certaines utilisent aussi un tire-lait pendant qu'elles sont au travail le jour afin de maintenir leur production lactée (lors des pause-café par exemple) et fournir le lait pour les boires quand elles seront absentes..

21. Il faut préparer les seins pendant la grossesse en vue de l'allaitement? +

NON ! Auparavant, il était conseillé aux mères de se frictionner les seins avec une serviette rêche afin d'endurcir leurs mamelons... Inutile de soumettre vos seins à cette torture, qui aurait pour effet de vous gercer les mamelons. Il n'y a aucune préparation spécifique des seins avant l'accouchement. Des glandes situées sur l’aréole (glandes ou tubercules de Montgomery) sécrète une huile naturelle qui hydratera le mamelon et l'aréole et protégera des pathogènes.

22. J'ai arrêté d'allaiter il y a une semaine, mais mon bébé est malade à cause de la préparation commerciale. Puis-je recommencer l'allaitement? +

OUI ! Il n'est pas trop tard pour reprendre l'allaitement ! Avec l'aide d'une personne compétente en allaitement, vous pourrez recommencer à allaiter votre bébé. Parlez-en à une marraine d'allaitement qui vous dirigera vers les ressources appropriées. Il sera important de recommencer à stimuler votre production lactée le plus tôt possible, avec l'aide d'un tire-lait professionnel par exemple, au même rythme que les tétées d'un bébé - (7-8 séances d'expression par 24 h, 15-20 minutes chaque sein). Certains médicaments peuvent être prescrits pour faire augmenter votre production lactée.